Louis Erard, la belle Noirmonnière vous présente son nouveau régulateur

La marque voit le jour en 1929 à La Chaux-de-Fonds, comme certaines de ses consœurs à cette époque, elle réalise en simultané de l’emboîtage pour des marques tierces et le montage de ses propres garde-temps. En 1992 Louis Erard est transférée au Noirmont puis endormie. L’entreprise est relancée en 2003 sous l’impulsion d’investisseurs privés avec à son bord le CEO actuel monsieur Alain Spinedi.

MVT L.E

L’entité Franche-Montagnarde est déclinée en 5 collections, nous vous présentons aujourd’hui l’une des nouveautés lancées lors de Baselworld. Avec ses régulateurs sans cesse déclinés depuis de nombreuses années, la marque surprend par sa créativité qui reste toujours dans l’ADN érardien. (Ci-dessous la décoration sur le stand à Baselworld).

Stand L.E

Elle a présenté lors du salon bâlois son régulateur  issu de sa collection Excellence. Comme souvent chez Louis Erard l’on part d’une boîte ronde, ici traitée en PVD noir d’un diamètre 42mm. Orné d’un cadran au décor guilloché, monté sur un bracelet en nubuck. Coté mouvement comme a son habitude la marque jurassienne fait confiance à Sellita et Dubois-Dépraz pour le module additionnel.

Louis Erard regulateur

Comment lire l’heure sur un régulateur ? Comme certains (es) de nos lecteurs (trices) sont novices en horlogerie, (nous vous rassurons, même certains pros, le sont sans le savoir !). L’aiguille rouge indique les minutes, le cadran avec les chiffres romains à midi les heures et celui à 6h les secondes.

LE Re

Notre avis : Modèle sport chic, grâce à son aiguille des minutes de couleur rouge, également avec sa boîte en PVD noir ainsi que son bracelet en nubuck couleur sable. Elle aborde aussi un coté discret par ses dimensions, (à l’image de la marque). Le mouvement a fait ses preuves et de qualité Suisse. Le tout pour à 2950.-  CHF

Plus d’info sur : Louis Erard